Historique

L’origine du Futsal remonte à Montévidéo (Uruguay) en 1930, où Juan Carlos Ceriani conçut une version du football à 5 lors d’une compétition de jeunes.

Le jeu gagna vite en popularité en Amérique du Sud et notamment au Brésil qui est encore aujourd’hui la patrie du Futsal.

Les premières Fédérations sont constituées et légalisées – en 1955 – auprès de la Confédération Brésilienne des Sports.

La Fédération Internationale de Futsal (FIFUSA) est crée en 1971 et fixe son siège à la Sao Paulo (Brésil). Son premier Président a été M. Joao Havelange qui accèdera ensuite à la Présidence de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA).

Parallèlement, la pratique du Futsal commence son expansion vers le Centre et le Sud de l’Amérique en particulier le Paraguay, l’Uruguay et l’Argentine. L’implantation en Europe, Asie, et Océanie sera postérieure et en Afrique plus récente, notamment en Angola, en Algérie et au Mozambique.

Aujourd’hui plus de quarante pays dans quatre continents pratiquent ce sport qui a connu en peu de temps une croissance et une expansion peu fréquente dans les autres activités sportives.

Cette montée en puissance de la discipline décida la FIFA en 1989 à regrouper sous son égide les diverses compétitions à travers le monde et notamment la Coupe du Monde dont la première édition fût organisée en Hollande de la même année.

En Europe, c’est donc l’Union Européenne de Football Association (UEFA) qui accompagne le développement du Futsal avec un Championnat d’Europe des Nations, une véritable Coupe de l’UEFA des Clubs et des Championnats professionnels de Clubs en Espagne, en Italie ou en Belgique par exemple.

En France, la Fédération Française de Football (FFF) a crée une Sélection Nationale en 1999 et une Coupe Nationale qui ne regroupe pas moins de 1500 équipes chaque année et qui constitue à ce jour la seule compétition à l’échelle nationale.

En Polynésie, depuis 2005, la Fédération Tahitienne de Football (FTF) a lancé le futsal sous forme de tournois.