Être en bonne santé et à l’aise dans son corps aide à bien apprendre, à développer sa confiance en soi et à développer le goût de la pratique sportive. C’est le sens de l’appel à manifestation d’intérêt pour promouvoir « 30 minutes d’activité physique par jour ».

Le Ministère de l’Education de Polynésie Française s’est ainsi engagé, aux côtés du ministère de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports en collaboration avec Paris 2024, au lancement de l’appel à manifestation d’intérêt pour les « 30 minutes d’activité physique quotidienne » à destination des écoles élémentaires. Dans le cadre du programme Génération 2024, ce projet vise à faire bouger plus les jeunes et à favoriser le développement des capacités motrices et des aptitudes physiques des enfants.

En Polynésie Française, 36% des enfants âgés de 7 à 9 ans sont en surpoids, dont 16% en obésité

A destination des écoliers, ces 30 minutes quotidiennes d’activité sportive ne se substituent pas aux 3 heures d’EPS obligatoires par semaine, qui permettent de transmettre des apprentissages spécifiques, indispensables à l’épanouissement des élèves et à la réussite scolaire.

Appel à manifestation d’intérêt

Distinct de l’enseignement de l’éducation physique et sportive (EPS), cet appel à manifestation d’intérêt vise à susciter un mouvement d’adhésion autour d’un objectif partagé au service du bien-être des élèves et de leur santé, et au bénéfice de leurs apprentissages.

Les formes que peuvent prendre les « 30 minutes d’activité physique quotidienne », sont variées et doivent être adaptées au contexte de chaque école. Elles peuvent être fractionnées et combinées sur les différents temps scolaires, mais aussi périscolaires. Les temps de récréation peuvent aussi être investis pour amener les enfants à se dépenser davantage et lutter contre la sédentarité avec des pratiques ludiques.

Pour vous inscrire au dispositif

Ressources intéressantes :

Mon padlet 30′ APQ

*

Fait avec Padlet